Réalisations et publications du projet

Le manuel du projet

La première version du manuel issu du projet d’observatoire des crises et des résiliences est désormais accessible,via ce lien. Le résumé du manuel est aussi disponible ici.

Deux présentations en colloque sur le projet:

Une communication au colloque interne du Clersé, en Septembre 2017 : Vers quelle résilience paysanne en République Centrafricaine? Fondements et mise en oeuvre d’une démarche d’observatoires en zone post-conflit.

Une communication au XVIIe colloque du réseau Méga-Tchad à Nice, en Mai 2017 (Les insécurités dans le bassin du lac Tchad ) : Vers quelle résilience post-conflit en République Centrafricaine? Quelques enseignements de huit diagnostics villageois et pastoraux.

Document de travail n°4, Janvier 2017

Application du cadre d’analyse au campement pastoral
Les auteurs appliquent le cadre d’analyse général du projet aux spécificités des campements pastoraux, en intégrant en particulier l’entrée mobilité dans l’analyse.

Document de travail n°3, Septembre 2016

Observatoire des crises et résiliences en RCA. Cadre d’analyse et méthodologie de la première phase de terrain
Les auteurs développent le cadre d’analyse du projet, et présentent la méthodologie mobilisée pour la première phase de terrain, très proche de l’approche du diagnostic agraire.

Document de travail n°2, Mai 2016

Observatoire des crises et résiliences en République Centrafricaines. Eléments de cadrage théorique et méthodologique
Les auteurs, Lise Archambaud, Perrine Benoist-Laissus et Benoît Lallau, présentent les grandes lignes du cadre d’analyse qui va être mobilisé dans le cadre du projet de recherche CPDA-RCA. Ce cadre d’analyse propose une évaluation de la résilience et un suivi des trajectoires à deux échelles, celle du ménage et celle du village.

Document de travail n°1, Avril 2016

Vers quel développement agricole en République Centrafricaine? Réflexions et propositions
Les auteurs, Marc Dufumier et Benoît Lallau, expliquent comment l’abandon de l’agriculture a contribué à l’émergence des crises politico-militaires récentes, et tracent quelques pistes pour un futur développement agricole en RCA. Ces pistes devront être nuancées, approfondies, adaptées localement, grâce au dispositif d’observatoires agraires initié par le projet.