Résilience et action humanitaire

La résilience est désormais une thématique majeure des bailleurs et des acteurs de l’action humanitaire. L’équipe lilloise y contribue doublement : une réflexion critique d’une part, des contributions à des études pour ces acteurs humanitaires d’autre part.

Dernières contributions critiques sur ce thème:

A la recherche du Sahélien résilient
Ce texte a été rédigé pour appuyer la réflexion des organisations paysannes ouest-africaines sur la résilience, dans le cadre d’un séminaire organisé fin octobre à Milan, associant ONG européennes, Organisations de la société civile ouest-africaines, organisations internationales et Union Européenne.

La résilience contre la faim, nouvelle donne ou nouvel artifice?
Ce texte se penche sur la pénétration de la notion dans le champ de la lutte contre l’insécurité alimentaire. Il a été présenté le 8 décembre 2014, lors des 8es journées de la recherche en sciences sociales, organisées par la Société Française d’Economie Rurale à Grenoble.

Quelques travaux de terrain

Analyse des dynamiques agropastorales en Ouham
En suite à un travail de terrain réalisé en Mai 2016, Lise Archambaud et Ibrahim Tidjani publient en Septembre 2016 leur étude des dynamiques agropastorales observables dans le Nord-Ouest de la RCA: Etude des réalites agro-pastorales en Ouham. Allant très au-delà des usuelles évaluations humanitaires (HEA, etc.), cette étude dresse un tableau très complet des implications de la crise sécuritaire pour les agriculteurs, pour les éleveurs, et de leurs relations. Elle a été réalisée à la demande des ONG Action Contre la Faim, Solidarités International et Danish Refugee Council.

Analyse des dynamiques collectives dans la ville de Bangui
Lise Archambaud a mené en 2015 une étude sur les dynamiques collectives de quartier, en suite au conflit de 2013-2014, pour l’ONG DRC : « Analyses qualitatives des dynamiques collectives : Quelles trajectoires des groupements dans la ville de Bangui ? » (Février 2015). L’étude est disponible ici.

La situation des populations pastorales suite au conflit centrafricain
Ibrahim Tidjani a mené, fin 2014 et début 2015, une vaste étude sur la situation des populations pastorales de la RCA, pour l’ONG Catholic Relief Services (CRS) : « Etude socio anthropologique des populations pastorales de la RCA en lien avec la crise sécuritaire de 2013-2014 ». L’étude est accessible ici.

Focus sur la relance économique en territoires du Masisi et du Rutshuru, RDC, Nord-Kivu.
Archambaud a mené en 2014 une étude sur la relance économique dans le Nord-Kivu, pour l’ONG  Danish Refugee Council (DRC). Cette étude, diffusée en juillet 2014, est disponible ici. Une communication, fondée sur les données de cette étude, est présentée aux Journées de l’ATM en juin 2015 à Rouen : « Dynamiques collectives et inégalités. Le cas des populations du Nord-Kivu face aux conflits armés et aux interventions humanitaires ».

Evaluation de la résilience dans le Sud de la Mauritanie
En 2014, Benoît Lallau a appuyé méthodologiquement l’étude menée par Camille Raillon pour l’ONG Action Contre la Faim (ACF) Espagne: Etude de la résilience aux désastres et risques des communautés, régions du Gorgol, Guidimagha, Brakna. Un film en a été tiré, réalisé par Resilience Images.

Evaluation des activités de relèvement post-conflit en Côte d’Ivoire
En 2013, Lise Archambaud a mené une évaluation pour l’ONG DRC : « Etude AGR et Résilience : quels effets des projets de relance économique auprès des femmes au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire ». L’évaluation a été diffusée en Juillet 2014.

Evaluations de programmes de relèvement en République Centrafricaine :
En 2012, Lise Archambaud a mené une évaluation pour l’ONG DRC : « Le relèvement des populations d’Ouham et d’Ouham-Pendé : effets des interventions de relance des activités économiques et de structuration du milieu paysan ». L’étude a été diffusée en Janvier 2013.
En 2011, Perrine Benoist-Laissus a mené une évaluation de la situation à l’Est de la RCA (zone touchée par les exactions de la LRA), pour l’ONG ACTED : « Vulnérabilités agro-alimentaires et dynamiques de relèvement dans le Sud Est de la RCA ».