La performance humanitaire

Faut-il et si oui comment évaluer la performance de l’intervention humanitaire? Cette évaluation peut-elle se fonder sur la notion de résilience ? Une intervention « performante » serait alors une intervention qui suscite la résilience des ménages et communautés cibles, telle est l’hypothèse posée par Perrine Laissus-Benoist dans le cadre de son doctorat. Mais cette réflexion concerne aussi les travaux des autres chercheurs de l’équipe, car tous étudient des modalités d’appui, aux exploitations en difficulté, aux maraîchers, aux groupements, aux communautés pastorales, etc.

Dernières contributions sur le thème :

La mode de la résilience, quels impacts systémiques pour le monde humanitaire ?

Communication présentée par Perrine Laissus-Benoist lors des journées du développement de l’ATM en juin 2016 à Lille.

Les objectifs de l’action humanitaire : Vers une généralisation des impératifs de performance?
Communication présentée par Perrine Laissus-Benoist lors des journées du développement de l’ATM en Juin 2015 à Rouen.

Résilience spontanée, résilience suscitée. Les complexités de l’action humanitaire en « zone LRA » (Est de la République Centrafricaine)
Cet article, publié en 2013 par Perrine Laissus-Benoist et Benoît Lallau dans la revue Ethique et Economique 10(1), s’appuie sur un partenariat établi avec l’ONG ACTED. Il montre la difficulté d’intervenir dans des zones marginales, que la crise sécuritaire remet soudainement au cœur des préoccupations des bailleurs et acteurs humanitaires.